Élodie
écrit à

   


Marquise de Montespan

     
   

Vos enfants et ceux de La Valière

    Madame,

J'ai une lettre pour vous de Anne-Victoire Gérard. Elle voudrait savoir la date exacte des naissances:

- Un fils (1669-1669)
- Un fils (1669-1672) jumeau du précédent
- Louis-Auguste (1670-1736) duc du Maine
- Louis-César (1672-1683) comte de Vexin
- Louise-Françoise (1673-1743) Mlle de Nantes puis duchesse de Bourbon
- Louise-Marie-Anne (1674-1681) Mlle de Tours
- Françoise-Marie (1677-1749) Mlle de Blois puis duchesse d'Orléans
- Louis-Alexandre (1678-1737) comte de Toulouse

Sinon, étiez-vous très proche de Louise de la Vallière?

- Un fils (1662-1662)
- Charles (1663-1665)
- Philippe (1665-1666)
- une fille (1666-1666)
- Marie-Anne (1666-1739) Mademoiselle de Blois puis princesse de Conti
- Louis (1667-1683) comte de Vermandois

Merci d'avance.

Élodie

Chère Élodie,

Je n'ay donné naissance qu'un un seul enfant en 1669. Il n'y a pas eu de jumeaux et ce petit être qui nous a quittés en 1672 estoit une fille qui avoit reçeu le prenom de Louise. La naissance suivante fut celle du duc du Maine. Pour mes autres enfans, les dates que vous me donnez sont les bonnes bien que je ne puisse vous dire quand les duchesses de Bourbon et d'Orléans ainsy que mes fils le duc du Maine et le comte de Toulouse quitteront cette terre. Pour l'heure, ils sont tous en très bonne santé.

Sa Majesté le Roy a tousjours deu cacher sa relation avec Mademoiselle de Vallière du tems où la Reyne Mère, Anne d'Autriche, estoit en vie. Lorsque Louise fut presentée comme estant la favorite en titre, les naissances de ses enfans furent connues de tous à la cour. La première fut celle de la princesse de Conti en octobre 1666 puis vint le comte de Vermandois en 1667. Ce dernier devoit deceder en 1683. Avant ces deux enfans que Sa Majesté a légitimés, Louise avoit desjà connu des grossesses cachées aux yeux de tous.

Bien que je fusse proche de Mademoiselle de la Vallière, celle-cy n'a jamais vraiment souhaité evoquer ses premiers enfans qui avoient vécu dans l'ombre loin d'elle et qu'elle n'a jamais connus car ils ont trépassé rapidement. Je puis donc vous dire que Louise a mis au monde plusieurs enfans non reconnus par le Roy qui sont tous morts au berceau.

À bientost

Athénaïs

Merci Madame,

Saviez-vous qu'aujourd'hui je vais savoir si je passe?...

Élodie

Élodie,
 
C'est tousjours un plaisir de vous respondre. J'attends de vos nouvelles.
 
Athénaïs de Montespan

Merci madame.

Je suis contre ceux qui vous accusent. Pardonnez-moi de mes premiers jugements, madame.

Avec tous mes respects.

Élodie

Mademoiselle,
 
Vous estes toute excusée.
 
À bientost.

Athénaïs

Merci madame.

Je vous adore mais comment se portent le roi , vos enfants et vous-même?

Élodie

Chère Élodie,
 
Je ne puis vous dire comment se porte Sa Majesté estant donné que nous ne nous voyons plus.  Mes enfans vont bien, je vous remercie de vous inquieter d'eux.
 
Athénaïs

Je suis désolée que vous ne voyiez plus Sa Majesté.

Je vous laisse.

Élodie