Chantal Vergnaud
écrit à

   


Marquise de Montespan

     
   

Vivre un amour royal

    Bonjour madame,

Tout ce qui touche à Sa Majesté le roi Louis XIV me passionne depuis toujours; j'ai l'impression de vous connaître et parfois d'être à votre place. Pouvez-vous me décrire une journée passée auprès du roi, telle que vous l'avez vécue?

Je vous en remercie

Chantal Vergnaud

Madame,
 
Aucune journée avec le roy ne se ressembloit et il me serait fort difficile de me souvenir de l'une d'elles dans son intégralité. Louis me voyoit en fonction de son emploi du tems. Très peu dans la matinée, davantage dans l'après-dînée: je me promenois souvent avec luy lorsqu'il visitoit ses jardins à Versailles. Lorsqu'il avoit un peu de tems, c'est esgalement dans mes appartements qu'il venoit le passer. Mais nous nous rencontrions davantage lors des soirées et divertissements. Avant de rejoindre la reyne après son coucher public, Sa Majesté passoit esgalement par mes appartements. Ce n'est point parce que l'on est la maîtresse du roy qu'on voit celuy-cy aussy souvent qu'on le veut! Mais il n'y a jamais eu de quotidien avec Sa Majesté. L'emploi du tems de Louis n'estoit pas le mesme s'il estoit à Versailles ou au Fontainebleau, s'il avoit des affaires urgentes, un deuil à la cour ou encore la visite d'un ambassadeur. Le tems que nous passions ensemble augmenta aspres que la duchesse de Vaujours eût quitté la cour et diminua esgalement après 1681.
 
Bien à vous,

Françoise Athenaïs de Rochechouart Mortemart,
Marquise de Montespan

Bonjour madame,

Je vous remercie de votre réponse, mais j'aimerais bien savoir si le roy vous a consacré au moins une journée entière; avez-vous eu de longs moments en famille avec vos enfants? Pouvez-vous me dire ce que vous savez de votre descendance actuelle? Avez-vous une descendance encore vivante?
 
Votre nom, de Rochechouart, a-t-il un lien avec la commune de Rochechouart de la Haute-Vienne?

Je vous remercie.

Bien à vous,

Chantal Vergnaud

Madame,

Il est bien difficile pour un Roy d'avoir une journée à lui seul! Si Louis me rendoit souvent visite et passa de longs moments avec moy, nous n'avons jamais partagé une journée entière. Un monarque n'est point un simple particulier et il auroit esté mal vu qu'il se consacrast à une seule personne.  En revanche, il arrivoit souvent qu'on nous amenast nos enfans. Louis avoit souffert de ne pas avoir pu les veoir avant leur légitimation. Il voulut profiter de leur présence le plus possible une fois qu'ils furent installés à la cour.
 
Comment pourrais-je voir le futur, Madame? Je ne sçay si à vostre epoque, j'ay encore des descendants. Certains cousins de vostre siècle m'ont escrit mais ils descendent d'une autre branche de la famille des Rochechouart. Cependant, avec tous les enfans que j'ay laissés, j'espère que c'est le cas. Mon fils le duc d'Antin a aujourd'huy quatre fils, le duc du Maine a en trois pour le moment, ma chère Louise-Françoise a desja donné huit enfans au duc de Bourbon et Françoise-Marie a aujourd'huy trois filles et un fils vivants. Je serai ravie de vous en dire davantage sur mes petits-enfans. Le comte de Toulouse n'a pas encore fait d'alliance mais j'ay bon espoir.
 
Bien à vous

Françoise de Rochechouart de Mortemart,
Marquise de Montespan