Kristina
écrit à

   


Marquise de Montespan

     
   

Noël

    Très chère Marquise,

J’ose espérer que vous vous portez bien. Je vous écris pour vous souhaiter un très joyeux Noël car à mon époque nous sommes le 24 décembre, c’est-à-dire la veille de Noël.

J’aurais aimé savoir quelles étaient les traditions de Noël à Versailles de votre temps.

J’espère aussi que maintenant vous ne passez pas Noël seule et qu’au moins Mademoiselle de Nantes vous rend visite en cette occasion.

Je vous embrasse,

Kristina

Chère Kristina,

Nous festons la Noël très simplement. Le jour de la nouvelle année, nous offrons des présents à ceux qui nous sont chers. À cette période de l'année, mes enfans sont tenus de demeurer à la cour mais j'ay d'autres occasions de les recevoir.

Je vous souhaite une agréable année.

Athénaïs de Montespan

Chère marquise,

Tout d'abord veuillez m'excuser de ne pas vous avoir écrit depuis si longtemps. Malheureusement je n'ai point écrit à cause de nombreux problèmes mais cela va mieux maintenant et je peux prendre de vos nouvelles. Comment allez-vous? Qu'avez-vous fait depuis mon dernier message?

J'aimerais également que vous me parliez de la fille que le roi a eue avec la duchesse de la Vallière. Quelles sont vos relations avec elle? Que pensez-vous d'elle? Comment s'entend-t-elle avec vos enfants?

Je vous embrasse,

Kristina

Chère Kristina,
 
Je vous remercie de prendre de mes nouvelles. Je me porte fort bien et je vous escris du château d'Oiron où je vais séjourner quelques tems. Vous me dites que vous avez eu des problèmes. Rien de sérieux, j'espère?
 
Concernant la première Mademoiselle de Blois, fille de la duchesse de la Vallière, nous ne nous sommes jamais vraiment côtoyées. Peu de tems avant le despart de sa mère pour le Carmel, Marie-Anne de Bourbon avait fait son entrée à la cour mais nous nous croisions peu. Elle n'avoit pas encore quatorze ans lorsqu'elle espousoit le prince de Conti en janvier 1680. La nouvelle princesse de Conti s'entendit fort mal avec mes filles en grandissant. Madame la duchesse et la duchesse d'Orléans se sont vite alliées contre elle et depuis ce n'est plus que querelles entre elles trois. J'espère que ces trois princesses ont ausjourd'hui un peu plus de maturité pour éviter de se chamailler.

Je vous dirai enfin que lorsqu'elle estoit enfant, la princesse de Conti estoit adorable. Depuis son veuvage survenu en 1685, elle est devenue insupportable. Lorsque j'ay quitté la cour en 1691, Marie-Anne de Bourbon menoit une vie indigne d'une princesse: ce n'estoit que festes avec son frère le dauphin, elle aimoit boire et s'amuser avec les gardes de Sa Majesté. La princesse de Conti s'opposa tousjours à un remariage de peur d'estre privée de sa liberté. Le roy l'a probablement encouragée à ne pas devenir raisonnable car il lui passoit tous ses caprices.

Voici ce que je puis vous apprendre sur cette personne.

Mes amitiés,

Athénaïs

Chère Athénaïs,
 
Je suis heureuse que vous m'ayez répondu aussi vite.
 
Il est vrai que Marie-Anne de Bourbon n'avait rien du comportement que doit avoir une princesse mais chacun à un caractère différent. Telle est la vie.
 
En ce qui concerne mes problèmes, j'ai eu des problèmes de santé mais ça va mieux à présent. Je dois cependant me ménager.
 
Peut être Dieu me punit-il de quelque chose...
 
À bientôt,

Kristina

Bien chère Kristina,
 
Qu'est-ce qui vous fait penser que vos problèmes résultent de la colère de Dieu? Vous estes encore si jeune, vous ne pouvez pas avoir causé beaucoup de mal. De quoi pourrait-on bien punir une si charmante jeune fille?
 
Je reste à vostre escoute si vous avez besoin de vous confier mais je crois que vous devriez tout d'abord en parler à vostre mère. C'est souvent la personne sur laquelle nous pouvons le plus nous reposer.
 
Mes amitiés,

Athénaïs

Chère Athénaïs,

Je pense que je n'ai commis aucun mal autour de moi, mais il est vrai que depuis quelque temps je n'ai que des malheurs et je me dis que j'ai peut-être fait quelque chose de mal sans le savoir.
 
Je suis allergique à certains parfums (chose que je n'avais pas avant); cela me donne beaucoup de problèmes de santé. J'aurais préféré vivre à votre époque, il y avait moins de parfums et d'odeurs chimiques qu'à la mienne.
 
En plus, aucun de mes rêves ne se réalisent. Quelqu'un m'avait dit que je ferais le rôle de (...) dans un spectacle, j'en ai été toute heureuse puis au moment de mes problèmes de santé j'ai été obligée de tout abandonner et maintenant quelqu'un d'autre a pris ma place!
 
Ma mère dit que j'aurai d'autres chances dans la vie que celle-là et que des problèmes d'allergies peuvent arriver à tout le monde (surtout à notre époque, il y en a de plus en plus). C'est elle qui prend soin de moi tout le temps.
 
Je vous embrasse,

Kristina

Bien chère Kristina,
 
Il y a parfois de mauvaises périodes dans une vie. Notre existence n'est qu'une succession de moments de joie et de peine. Nous devons surmonter les difficultés. Les instants de bonheur reviendront dans vostre vie, j'en suis persuadée. Vous avez la chance d'avoir une mère aimante qui vous apporte son soutien. Gardez confiance en l'avenir.
 
Avec mon affection,

Athénaïs