Marine
écrit à

   


Marquise de Montespan

     
   

Mes sincères félicitations

   
Chère Marquise,

Je vous envoie mes sincères félicitations (je ne crois pas que ce mot soit approprié!) pour votre passion et votre intelligence car, dans mes nombreuses lectures, vers le début de votre «règne» avec le roi, on ne vous donne que des qualités qui sont très favorables à une femme!

Vous deviez être une femme extraordinaire.

Demoiselle Marine


Chère Mademoiselle,

Je vous remercie pour vos complimens à mon esgard. Sans doute ai-je hérité du célèbre esprit Mortemart qui est dans ma famille depuis plusieurs générations. Quant à ma passion pour le Roy, elle estoit bien sincère mais le coeur de Sa Majesté estoit bien difficile à garder avec toutes ces femmes autour de luy qui n'aspiroient qu'à obtenir des faveurs sans pour autant l'aimer.

Bien à vous,

Françoise Athénaïs de Rochechouart Mortemart

Marquise de Montespan


C'est sûr, je conçois que le coeur du Roy est difficile à garder! Mais c'est cet esprit des Mortemart qui m'éblouit!

Marine


Chère Marine,

Je suis très fière de cet esprit Mortemart qui perdure dans ma famille et qui fait sa renommée! Sachez que ma fille, la Duchesse de Bourbon, en a hérité.

À bientost,
Françoise Athénaïs de Rochechouart Mortemart