[plein-zoom+tele2.fr]
écrit à

   


Marquise de Montespan

     
   

Ma fille Athénaïs 

   

C'est un honneur, madame, de pouvoir vous lire, vous êtes à mes yeux la plus grande. En votre honneur j'ai prénommé ma fille, née il n'y a que quelques semaines, Athénaïs, et j'espère que cela lui sera de bon présage. Pourrais-je prendre un peu de votre temps en vous demandant d'accepter de lui écrire une petite lettre? Je souhaiterais qu'elle puisse vous connaître.

Avez-vous des petits secrets de beauté? Merci de m'avoir consacré ce petit instant et je vous dis au plaisir de vous lire.

La maman d'Athénaïs 


Madame,
 
C'est pour moy un très grand honneur de sçavoir que vous avez donné le prénom que j'affectionne tant à vostre fille.

Pour conserver ma beauté, je pense avoir fait comme beaucoup de dames: j'ay usé de poudre et de crèmes. Lorsque j'estois encore la maîtresse de Louis, je me souviens qu'il m'arrivoit de me lever fort tost, avant tout le monde, pour estre toute en beauté à l'heure où le Roy devoit venir me rendre visite. Mais on ne peut rien contre les dommages causés par le tems et il est certain que mes nombreuses grossesses y ont contribué.

Concernant vostre requeste au sujet de vostre fille, c'est une demande assez peu courante, mais à laquelle j'accepte de respondre avec la plus grande joie. Je joins donc à ce courrier une lettre destinée à la petite Athénaïs et que vous lui remettrez en tems voulu.
 
J'espère avoir su combler vostre demande et serois ravie de recevoir de vos nouvelles prochainement.

Mes amitiés,

Athénaïs de Rochechouart Mortemart, marquise de Montespan