Elodie
écrit à

   


Marquise de Montespan

     
   

Le 5 octobre

   
Bonjour Votre Altesse,

Comme vous, je suis née un 5 octobre. J'aimerais connaître votre vie si ce n'est pas indiscret. Votre enfance, etc...

Au revoir, Madame de Montespan.

Elodie de France née le 5 octobre.


Madame,

J'ai été bien surprise -et mon orgueil flatté- que vous me désigniez sous le titre d'Altesse. Ne faisant point partie de la Famille Royale, je n'ai pas droit d'en arborer le titre, mesme si mes enfans sont aussy ceux de Sa Majesté. En revanche, je porte celui de Marquise de par mon mariage avec Monsieur de Montespan.

Ainsy vous désirez en savoir plus sur ma vie. C'est un sujet bien vaste et nous pourrions nous y attarder fort longtems. Aussy, je vais tenter de vous en dire plus sur moy d'une manière générale en appuyant davantage sur mon enfance puisque vous semblez y tenir. Si par la suite, je dois vous apporter des précisions, n'hésitez pas à me les demander.

Je suis effectivement née le 5 octobre de l'année 1640 dans la famille des Rochechouart-Mortemart. Mes parents estoient au service du Roy et de la Reyne Mère. Ainsy, je me trouvois parfois au Louvre durant ma petite enfance mais j'en ai conservé peu de souvenirs. Le plus souvent, je restois en Poitou sur les terres familiales. Dans ma treizième année, je suis rentrée au couvent Sainte-Marie d'où je suis sortie en 1660 pour devenir Demoiselle d'honneur à la cour de Louis XIV. Asprès un mariage manqué avec le marquis de Noirmoutiers, j'espousois le 28 janvier 1663 le marquis de Montespan, Louis-Henry Pardaillan de Gondrin dont j'eus deux enfans. Je devins la maîtresse du Roy en 1667 et devois le rester jusqu'en 1681. Je luy ai donné plusieurs enfans dont Madame Scarron s'est occupée. C'est elle d'ailleurs qui, aspres avoir acquis le titre de marquise de Maintenon, est devenue la nouvelle favorite de Louis XIV. J'ay quitté la cour en 1691. Depuis je m'occupe beaucoup du couvent de Saint-Joseph que j'ay créé pour recevoir les pauvres. Jusqu'en 1704, je suis restée ausprès de ma soeur Marie-Madeleine, Abbesse de Fontevrault. À son décès, je me suis installée dans le château d'Oiron qui m' appartient depuis l'année 1700.

Je demeure à vostre disposition si vous avez d'autres questions.

À bientost chère Elodie,

Françoise-Athénaïs de Rochechouart de Mortemart
Marquise de Montespan