Camille
écrit à

   


Marquise de Montespan

     
   

Coiffure à la Fontanges

    Chère Marquise,

Tout d'abord, je vous remercie pour la réponse à ma dernière missive. J'aimerais néanmoins, sans vouloir vous importuner, que vous m'apportiez plus de détails sur la coiffure dite «à la Fontanges».

Excusez-moi d'insister sur ce point, mais ces informations me sont utiles pour un travail scolaire qui parle des favorites du roi Louis XIV.

Avec mon plus grand respect,

Camille

Mademoiselle,

La cour doit à la duchesse de Fontanges, qui fut un tems la maistresse du Roy, cette coiffure dont vous m'entretenez. Il s'est murmuré qu'un jour, à l'occasion d'une chasse, les cheveux de la duchesse se sont accrochés dans une branche. Attendue par Sa Majesté, Mlle de Fontanges n'a point eu le tems de rajuster sa coiffure et s'est présentée devant Louis, ses boucles de cheveux relevées sur le front et maintenues à l'aide d'un ruban qui retomboit sur ses espaules. Le Roy fut charmé et, le lendemain, toutes les dames de la cour estoient coiffées ainsy!

Cette coiffure dite «à la Fontanges» resta à la mode bien asprès la disparition de la duchesse.

J'espère vous avoir esclairée,

Athénaïs de Montespan