Bart
écrit à

   


Marie-Antoinette

     
   

Vos dépenses extravagantes et vos courtisans

    Bonjour Majesté,

J'aimerais savoir pourquoi vous dépensez énormément pour vos courtisans (La Polignac, Vaudreuil, Polastron etc...) pendant que le peuple crève de faim. Trouvez-vous normale cette situation? De plus, vous devez rougir de votre comportement; vos soi-disant «Amis» vous ont abandonnée lorsque le vent a tourné, pour moi vous n'êtes pas digne d'une souveraine. Vous avez rejeté Madame de Lamballe pour la Polignac alors qu'elle ne daigne même pas vous assister dans vos calvaires. La Lamballe, elle, a su vous rester fidèle jusqu'au dernier moment et ne vous a pas trahie: elle est morte en refusant de renier votre nom.

Je vous plains, Majesté

Une Girondine,

Mademoiselle Bart



Mademoiselle Bart,

Que de mots durs dans votre bouche!

J'ai déjà apporté des réponses à ces accusations dans mes autres lettres à vos contemporains et l'on m'assure que vous pouvez les consulter. Faites-le, je vous prie et vous verrez bien que votre méchante lettre fut écrite en vain!

Marie-Antoinette