Audrey
écrit à

   


Marie-Antoinette

     
   

Versailles et ses touristes!

   

Chère Reine,

Encore une lettre de ma part avant de recevoir une réponse. Cette semaine j'ai visité Versailles pour la première fois -j'avais peur de le faire avant- et j'ai été stupéfaite de voir que vos beaux jardins sont ouverts à toute la populace. J'ai été très déçue et triste de voir tous ces Japonais ou autres gueux en train de pique-niquer assis sur les marches de votre beau château. Quel manque de respect à vos Majestés!

Je vous AIME tellement, je n'ai pas supporté cette vision. Que pensez-vous de tout cela? Ne réprouvez-vous pas cela? Cela ne vous dégoûte-t-il pas?

Et puis, douce reine, j'ai été très surprise de voir que les souvenirs que l'on vend au château sont à 70% consacrés à vous... alors que les «Français» sont censés vous détester! N'est-ce pas une belle et douce vengeance pour vous?

Douce Reine, je vous aime, et pourtant je suis française. Vive la France, Vive le Roi!

Audrey


Très chère Audrey,

Je suis touchée par votre indignation, mais ne vous formalisez pas, je vous prie, de ce que les jardins soient ouverts à tous. Cela était déjà le cas lorsque nous étions à Versailles. Les jardins étaient ouverts à tous les sujets du Roi, quels qu'ils fussent. Depuis l'attentat contre la vie de Louis XV, la surveillance avait été accrue, mais les jardins n'en étaient pas moins ouverts pour tous.

J'ai toujours su, chère Audrey, que les Français ne me détestent pas autant que les révolutionnaires le disent et le font croire, et vous m'en donnez encore une preuve.

Je vous aime aussi, chère Audrey, comme j'aime tous les sujets du Roi mon fils, n'en doutez jamais!

Amicalement,

Marie-Antoinette