Kelly, Mélissa et Lucille
Lettre écrite dans le cadre d'un projet scolaire

écrit à

   


Marie-Antoinette

   


Une maman sous guillotine
 

   

Chère Marie-Antoinette,

Dans le cadre d'un cours de français, nous avons lu beaucoup de lettres, de biographies... et nous avons décidé d'écrire à des personnes célèbres.
  
Nous avons appris énormément de choses à votre propos et en avons déduit que vous êtes bouleversée par l'annonce de votre condamnation, que vous considérez comme une injustice. Nous partageons la douleur que vous éprouvez à l'idée de laisser vos enfants que vous aimez tant, seuls. Nous avons lu l'une de vos dernières lettres, retrouvée en 1816. Elle est adressée à votre sœur. Vous y exprimez beaucoup de douleur, de tristesse et d'inquiétude.

Nous sommes impatientes de recevoir une réponse. Veuillez agréer nos sincères salutations.


Chères Kelly, Mélissa et Lucille,

Je vous remercie pour votre lettre où vous exprimez bien mon sentiment: injustice! Il s’agit là d’une grande injustice mais aussi d’un sacrilège, d’une horreur inexprimable. Où en sont rendus les hommes, qui coupent la tête de leur roy et tuent leur noblesse, séparent une mère de ses enfants! Je ne doute pas que des accusations viendront et qu’elles seront fausses, bien entendu! Il n’y a rien à espérer de ces gens-là.

Je remets ma vie entre les mains de Dieu et Le prie de bien vouloir sauver et protéger mes enfants!

Marie-Antoinette