Fabien Daly
écrit à

   


Marie-Antoinette

   


Successeur de Louis XVI
 

    Chère Reine,

Savez-vous, comme je vous écris en l'an 2007, que votre successeur sera un général de la République, un Corse qui était dans l'armée du roi. Il s'appelle Napoléon Bonaparte, il deviendra empereur des Français, aura de grandes conquêtes pendant des années (l'Italie; l'Espagne, l'Allemagne, l'Autriche, la Pologne, la Hongrie, Malte etc.) Il ira même jusqu'en Russie, mais croyant la Russie sienne, il paiera cher son immobilisme et perdra toutes ses conquêtes.

L'ennemi viendra même s'emparer du territoire français et Napoléon finira exilé sur une île perdue. Cet homme d'une profonde intelligence nous permettra d'obtenir le code civil qui sera utile à tous les citoyens français, remettra de l'ordre dans les administrations françaises. Ses côtés négatifs: on l'accusa de devenir un dictateur, il fera fusiller tous ceux qui se mettront à travers son chemin, même le duc d'Enghien, Louis XXVIII aura beaucoup de mal à se débarrasser de lui et ne sera jamais à sa hauteur.

J'oublie même de vous dire qu'il épousera Marie-Louise d'Autriche et qu'elle deviendra Impératrice de France. Quand je vous parle de cela, quels sont vos sentiments? Est-ce que vous auriez imaginé une France si changeante?

Bien à vous et surveillez votre santé et votre moral. Au temple, il ne doit pas faire si chaud tous les jours et ça ne doit pas être si chaleureux à y vivre.

Fabien Daly


Monsieur Daly,

Pourquoi m'écrire tout cela? Que pensez-vous que peuvent être mes sentiments à la lecture de votre lettre? Je crois, Monsieur, que je préférerais ignorer ces choses. Je veux garder espoir, sinon pour moi au moins pour mes enfants. Ne tuez pas cet espoir qui me reste, il est mon seul réconfort.

Marie-Antoinette