Ingrid
écrit à

   


Marie-Antoinette

   


Respect
 

   

Votre Majesté,

Malgré toutes les rumeurs qui circulent sur votre personnalité, je dois vous avouer que vous êtes une des plus grandes femmes que je connaisse. Toutes mes lectures sur votre vie m'ont appris une chose: vous êtes la dignité incarnée.

Et c'est pour cela que je me permets de vous écrire cette lettre pour vous rappeler tout le respect que je vous dois. Vous êtes... Éternelle.

Votre dévouée,

Ingrid


Cher Popa-Radu,

Je suis touchée par votre lettre, et vos mots me vont droit au cœur, particulièrement dans l’état où me trouvez.

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de m’écrire!

Marie-Antoinette