Iris et Clara
écrivent à

   


Marie-Antoinette

   


Questions beauté
 

    Chère Marie-Antoinette,

Nous aimerions que vous nous donniez quelques informations, principalement sur votre maquillage, les produits que vous utilisez. Pourriez-vous nous faire une brève description des robes que vous portez?

Tout cela, c'est pour un exposé vous concernant. Merci de nous répondre au plus vite.

Merci d'avance pour votre compréhension.

Iris et Clara

Bonjour mesdemoiselles,

Mes robes? Mon Dieu! J’en avais tellement! Je ne peux commencer à vous les décrire toutes! Que voulez-vous savoir exactement?

Pour le maquillage, il y a d'abord la poudre blanche. Il est vrai que celle-ci peut abîmer la peau. Cela dépend surtout de la nature même de la poudre. Par exemple, certaines poudres sont produites à base de craie. Je vous laisse imaginer ce qu'une utilisation à long terme de ce produit peut faire à la peau!

Il y avait aussi les mouches, mais je n'ai jamais été une grande admiratrice de celles-ci, et elles étaient d'ailleurs beaucoup moins à la mode qu'elles ne l'avaient été à une époque précédente. Mais lorsqu'elles l'ont été, il s'agissait effectivement d'une marque de bon goût.

Sinon, je ne sais que vous dire de plus!

À bientôt,

Marie-Antoinette

Merci beaucoup, chère Marie-Antoinette, de nous avoir répondu.

En ce qui concerne vos robes, nous voudrions savoir par exemple comment étaient une robe de bal et une robe de tous les jours – évidemment si cela est possible.
 
Aussi, nous voulions vous demander quel était votre dessert préféré? Car Sofia Coppola (une cinéaste) a fait un très beau film sur vous, et on y voyait beaucoup de pâtisseries et autres gourmandises!
 
Vos admiratrices,

Iris et Clara

Chère Iris et Clara,

Les robes de bal sont habituellement plus élaborées que les robes de tous les jours, et une robe de tous les jours est différente selon l’endroit où je me trouve. Trianon me permettait plus de simplicité: quelques tissus légers, quelques boucles et le tour est joué! Aussi, la mode change si souvent… Les robes de bal, où l’on doit paraître plus qu’à l’accoutumée, sont plus travaillées. 

Mon dessert préféré? Cela est une question bien difficile! Je dirais, pour simplifier, que j’aime la crème et tout ce qui en contient! 

À très bientôt,

Marie-Antoinette

Merci encore une fois pour votre réponse.

Nous faisons un petit film sur vous et particulièrement sur votre mariage (dont on sait très peu de choses: comment il s’est déroulé, vos sentiments), aussi sur votre enfance à Vienne, en Autriche (vos relations, votre chien – quand l’avez-vous eu? –, votre français et vos nombreux frères et sœurs).

Si vous pouviez nous éclairer sur ces faits…
 
Avec votre compréhension et notre sincère dévouement.

Iris et Clara

Chère Iris et Clara,

Cela me surprend que vous ne connaissiez que peu de choses sur mon mariage. Il a été si grand et si important! Évidemment, j’avais déjà été mariée par procuration avant même mon arrivée en France. Cela ne m’empêcha pas d’être nerveuse lors des festivités! Comment aurait-il pu en être autrement? Mais ce n’était pas une mauvaise nervosité, plus une nervosité emplie de curiosité. 

Quant à mon enfance à Vienne, elle fut très heureuse. Je ne me souviens plus quand exactement j’ai eu mon chien, il y en avait d’ailleurs plusieurs à la Cour. Mais j’ai toujours apprécié ces petits êtres. 

Apprendre le français ne fut pas de tout repos, surtout que je n’ai jamais eu grand goût pour l’étude! Mais je m’appliquais néanmoins et je réussis très bien, comme vous pouvez le constater.

J’ai avec certains de mes frères et soeurs une grande différence d’âge. Je fus plus proche de certains que d’autres. J’en ai parlé à plusieurs reprises dans mes correspondances avec vos contemporains. Monsieur Dumontais me dit que vous pouvez les lire.

À bientôt,

Marie-Antoinette