Severine Viguier
écrit à

   


Marie-Antoinette

     
   

Puis-je vous sauver?

   

Douce reine,

Vous êtes si grande... je vous AIME depuis que je suis toute petite. Je suis, grâce à votre exemple, une royaliste convaincue qui aime son roi Louis XX. VIVE LE ROI!

Voilà la question qui me ronge depuis toute petite: si on avait le pouvoir de revenir en arrière, m'autoriseriez-vous à tout tenter pour vous arracher de la main des bourreaux? Ou, comme Jésus-Christ, les laisseriez-vous faire?


Bonjour à vous, chère inconnue,

Le Roi Louis XX, dites-vous? Je croyais que dans votre temps, la France était une république? Mais s'il existe un Louis XX, tout espoir n'est pas perdu!

Si vous pouviez être dans mon temps, j'accepterais votre aide avec joie, chère inconnue! Mais il vous faudrait d'abord sauver mes enfants, car je refuse tout plan d'évasion s'il ne peut garantir la sécurité et la sûreté de mes enfants! Ô, comme j'aimerais avoir de leurs nouvelles et seulement savoir s'ils vont bien!

Au revoir, chère inconnue, et merci mille fois pour vos doux mots,

Marie-Antoinette