Louise Marie
écrit à

   


Marie-Antoinette

     
   

Marie-Philippine Lambriquet

    Ma très Chère Reine,

Tout a été écrit sur vous. Moi, j'ai seulement une très petite question: Vous souvenez-vous de Marie Philippine Lambriquet?

Avec l'estime la plus profonde et mon admiration pour votre courage.

Louise Marie T.



Chère Louise Marie,

Je me souviens bien sûr de cette jeune personne, que j'appelais Ernestine et que je recueillis à la mort de ses parents qui travaillaient tous deux à Versailles. Dès ce jour, elle accompagna ma fille dans ses occupations. Je ne sais ce qu'elle est devenue mais j'espère de tout mon coeur qu'elle se porte bien.

Au revoir, chère Louise Marie,

Marie-Antoinette