Anaïs
écrit à

   


Marie-Antoinette

     
   

Marie-Caroline

   

Ma très chère Reine,

Je désirerais connaître les relations que vous aviez avec votre soeur Marie-Caroline lorsque vous étiez à Vienne et depuis que vous êtes arrivée en France. L'avez-vous revue? J'aimerais également en savoir plus sur votre soeur Marie-Josèphe qui devait épouser le prince de Bourbon-Sicile. Elle serait morte peu après être descendue dans la crypte pour se recueillir sur la tombe de l'épouse de votre frère, la jeune Isabelle de Bourbon. Est-il exact que cette femme était toujours triste et que personne, hormis Joseph II, ne la regretta?

Avec toute mon amitié,

Anaïs


Très chère Anaïs,

J'eus de tout temps d'excellentes relations avec ma soeur Marie-Caroline. Lorsque nous étions toutes les deux en Autriche, nous étions très proches. Nous le sommes restées, mais par lettres seulement, puisque nous ne nous sommes jamais revues
depuis le départ qui a suivi son mariage.

Je ne peux vous en dire beaucoup sur Marie-Josèphe, décédée très jeune. J'étais plus proche de Marie-Caroline, de Ferdinand et de Maximilien.

Au revoir, chère Anaïs,

Marie-Antoinette