Pierre Chirol
écrit à

   


Marie-Antoinette

     
   

Les Rangs

    Bonjour, Majesté.

Je n'ai jamais compris les titres de vos courtisans. Si vous pouviez m'éclairer…

Le roi/la reine

Le dauphin/la dauphine

Les princes/les princesses de sang

Si vous pouviez compléter le reste du tableau, je vous en serais reconnaissant.

Votre dévoué Pierre.


Très cher Pierre,

Je peux vous faire un tableau, mais vous devez savoir tout de suite que les choses ne sont point toujours aussi claires. Vous pouvez porter un titre comme celui de duc par exemple, mais aussi détenir une terre comtale. Un titre est toujours lié à une terre, plus ou moins grande, c'est selon.

Duc
Marquis
Comte
Vicomte
Baron
Chevalier
Écuyer

On peut ajouter aussi celui de vidame, très rare, qui est l'équivalent de vicomte.

Voilà, très cher Pierre.

À bientôt,

Marie-Antoinette


******************************

Note de Dialogus: Comme le dit S.M. Marie-Antoinette, les choses ne sont pas toujours très claires. À la veille de la Révolution un comte de Provence ou un comte d'Artois, frères du roi, étaient de plus grands personnages qu'un prince de Condé ou qu'un duc de Chartres. Cependant une hiérarchie tendait à s'établir, comme on le voit dans cette réplique du «Bourgeois Gentilhomme»: «Ne me répliquez pas davantage: ma fille sera marquise en dépit de tout le monde; et si vous me mettez en colère, je la ferai duchesse.» C'est cette hiérarchie que donne ici S. M. la reine Marie-Antoinette.

Napoléon officialisera cet ordre de préséance (empereur, roi, grand-duc, prince, duc, comte, baron, chevalier), que la Restauration conservera en gros. Mais le duc de Bordeaux ne croira pas déchoir en devenant comte de Chambord, et encore à l'heure actuelle, dans la grande famille des Broglie, les aînés sont ducs tandis que les cadets prennent du prince.

Tout cela évidemment Marie-Antoinette ne pouvait le savoir et, pour la commodité de son correspondant, elle lui donne l'usage qui peu à peu devient prépondérant, tout en ajoutant que tout n'est pas tranché.

Le Bibliophile de Dialogus