Geneviève
écrit à

   


Marie-Antoinette

   


Les «dévoués»
 

    Votre majesté,

Je me demandais juste comment vous faisiez pour vivre entourée de personnes si dévouées. Ils sont partout avec vous! Je voue lève mon chapeau, c'est peut-être une question stupide mais est-ce qu'ils allaient jusqu'aux toilettes avec vous?

Merci d'avance de me répondre.

Votre dévouée,

Geneviève


Chère Geneviève,

Par «dévoués», sans doute voulez-vous parler des courtisans? Leur présence fait partie de la vie à la Cour, que cela plaise ou non. Il est vrai que leur assiduité me pesait parfois et j’aimais à m’échapper à Trianon. Mais la vie d’une Reine est publique ainsi que tous ses moindres faits et gestes. Après la naissance de notre fille Marie-Thérèse, j’ai quand même réussi à convaincre le Roi de ne plus accoucher en public, ce qui est déjà beaucoup.

Au revoir, chère Geneviève,

Marie-Antoinette