André
écrit à

   


Marie-Antoinette

   


Le chevalier de Maison-Rouge
 

    Majesté,

Que d’émotions de pouvoir enfin vous écrire, vous, ma Reine! Que je souffre de vous savoir dans tant de malheurs! Je n’ai jamais accepté la barbarie avec laquelle ces révolutionnaires vous ont traités, vous et votre famille.

Majesté, j’aimerais avoir quelques renseignements au sujet d’un certain chevalier de Maison-Rouge (peut être vous est-il connu sous un autre nom: un brave homme qui courageusement essaya de vous faire fuir du Temple). Pourriez-vous m’en dire plus?

Je reste votre dévoué serviteur,

André

Cher André,

J’avoue ne pas connaître ce Chevalier de la Maison Rouge dont vous me parlez. Peut-être s’agit-il d’une personne remplie de bonne volonté, comme il en existe sans doute encore, mais dont les moyens réduits ont empêché de mener ses projets à ma connaissance? Je ne connais qu’un plan dont il fut question et il ne comportait aucun chevalier de ce nom.

Au plaisir de vous lire de nouveau, cher André,

Marie-Antoinette