Thomas et Arthur
écrit à

   


Marie-Antoinette

   


La vie en prison
 

   

Tours, Vendredi 23 Novembre 2012

Votre Majesté,

Nous sommes heureux de vous faire parvenir cette lettre dans le but précis de prendre de vos nouvelles et de vous montrer notre affection.

Comment vivez-vous votre détention? Nous savons à quel point votre situation est complexe avec le peuple, c'est pourquoi nous voudrions savoir si nous pouvions vous être utiles. Avez-vous peur de votre sentence? Regrettez-vous les agissements de votre mari? Contez-nous comment vos ennuyeuse journées se déroulent; recevez-vous des visites de personnes partisanes de votre cause?

Nous vous prions d'accepter nos salutations,

Thomas et Arthur


Chers Thomas et Arthur,

Je vous remercie pour vos bons mots qui me vont droit au cœur.

Ma détention est très difficile. Je ne sais même plus quel jour nous sommes, je ne suis même pas certaine d'en savoir le mois! Et je suis malade, de plus en plus malade… Mais je ne perds pas espoir, bien que cela me soit difficile. Je n’ai droit à aucune visite. Les seules personnes que je voie sont Rosalie, la jeune personne qui s’occupe de moi, le prêtre et les mêmes gardes.

Écrivez-moi, changez-moi les idées! Cela me sera bien utile!

Avec toute mon affection,

Marie-Antoinette