La du Barry
       

       
         
         

Martin

      Votre Majesté Reine de France,

Permettez-moi de vous déranger pour vous poser une question. J'ai lu dans une de vos biographies que vous aviez de très mauvaises relations avec la du Barry. Mais quelles étaient les raison pour lesquelles vous ne l'aimiez pas? Et pour finir permettez-moi de rendre hommage à votre majesté pleine de grâce.

Votre serviteur Martin

 

       
         

Marie-Antoinette

     

Mon cher Martin,

N'ayez crainte de me déranger. Dans l'état où je suis présentement, les lettres que l'on réussit à me faire passer sont de doux réconforts.

Vous avez raison lorsque vous dites que j'eus de très mauvaises relations avec Madame du Barry. Les raisons étaient nombreuses. D'abord, nous avions deux caractères totalement opposés. La popularité dont elle jouissait ne tenait qu'à la faveur du Roi et sans elle, elle n'était rien. Néanmoins, sa position inventée à la Cour lui faisait croire qu'elle pouvait avoir l'attitude d'une Reine, alors qu'elle n'était rien de plus qu'une parvenue. Je trouvais son attitude déplaisante et je ne pouvais concevoir qu'on la tolérât ainsi. L'influence de mes chères tantes et mon aversion personnelle pour Madame du Barry ne pouvaient que m'éloigner de cette dernière.

J'espère avoir répondu à votre question. Si vous en avez d'autres, n'hésitez surtout pas.

À bientôt, cher Martin.

Marie-Antoinette