Maxime
écrit à

   


Marie-Antoinette

     
   

L'abbé Vermond

    Bonjour Madame la Reine,

Je lis un livre en ce moment qui parle de votre enfance et de votre adolescence.

Je voulais savoir: comment considériez-vous l'abbé Vermond?



Cher Inconnu,

Dans ma jeunesse, lorsque l'abbé Vermond s'occupait de mon enseignement, je vous avoue que malgré mon appréciation de ses grandes qualités, il m'ennuyait un peu. Mais je suis probablement injuste dans mes propos, puisque, en fait, ce n'est pas tant l'abbé lui-même qui m'ennuyait mais plutôt les leçons que je devais suivre. Je n'ai jamais eu beaucoup de goût pour les études et d'ailleurs, l'abbé s'en plaignait régulièrement!

Au revoir, cher Inconnu,

Marie-Antoinette