Krisitina
écrit à

   


Marie-Antoinette

   


J'ai en quelque sorte réalisé mon rêve
 

    Ma chère reine,

Lors de mon dernier courrier, je vous ai dit que mon rêve était de vous interpréter sur scène. Eh bien, ce rêve s'est en quelque sorte réalisé et c'est arrivé au moment où je m'y attendais le moins!

Nous avons fait un jeu de rôle en cours sur la Révolution et j'ai eu votre rôle! Nous avons joué la fuite à Varennes, le procès de votre époux (auquel j'ai participé même si en réalité vous ne l'avez pas fait) et bien sûr votre procès.

Selon les professeurs, je vous ressemblerais en tout point. J'en étais fort heureuse. On me surnommait déjà «Marie-Antoinette» dans ma famille, mais en cours c'est désormais la même chose.

Bien sûr, j'aurais aimé jouer des épisodes plus joyeux de votre vie, mais c'est déjà un début!

Quant à vous, courage, madame, je pense à vous!

Je vous embrasse,

Kristina

Très chère Kristina,
 
Je suis bien heureuse que vous m'ayez interprétée. Il est seulement dommage, comme vous le dites, que ce soit pour un sujet si triste… Mais je suis certaine que l'interprète a su rendre le sujet moins cruel. Cela est très étrange d'être moi-même le sujet d'une pièce!
 
À très bientôt, chère Kristina,
 
Marie-Antoinette