Hommage
       

       
         
         

Véronique

      Votre Majesté,

Je tenais à vous remercier de tout mon coeur. Je m'explique. Depuis mon plus jeune âge, j'ai la passion de l'Histoire, mais je n'ai jamais su à quelle période vraiment m'attacher. Jusqu'au jour où désoeuvrée, j'ai ouvert à la bibliothèque le magnifique livre de Zweig. L'on décrivait dans ce livre une femme à la fois fougueuse, passionnée, tendre et douce. Une personne que le destin terrassa. Si loin du stéréotype des femmes d'«avant». Cette femme si moderne et pourtant si représentative de son époque. Cette femme, cette reine c'était vous. C'est pourquoi je vous remercie encore de m'avoir fait découvrir votre merveilleux siècle que vous incarnez si bien.

Une admiratrice

 

       
         

Marie-Antoinette

      Ma chère,

Je vous remercie infiniment pour les compliments que vous avez bien voulu me faire parvenir. Je me reconnais bien dans les qualificatifs que vous me donnez. Quel réconfort ils sont pour moi, vu l'état où je me trouve!

Amicalement,

Marie-Antoinette