Mely
écrit à

   


Marie-Antoinette

   


Fantôme du Trianon
 

   

Très chère Marie-Antoinette,

Tout d'abord, j'aimerais vous faire part de mon intérêt ainsi que de mon admiration profonde envers votre personne et votre histoire. Je lis tout ce qu'il m'est possible de trouver sur vous et sachez que vous êtes un véritable modèle de courage à mes yeux. Aussi je vous envoie tout mon soutien afin de vous aider à supporter l'épreuve que vous subissez actuellement!

Ma question pour vous va sans doute vous paraître étrange, mais il y a maintenant plus d'un siècle (en 1901), deux anglaises considérées comme pionnières de l’enseignement supérieur féminin en Grande-Bretagne nommées Annie Moberly et Frances Lamont ont raconté un très étrange événement qui leur serait arrivé lors d'une visite à Versailles, le dix août 1901. En effet, alors qu'elles cherchaient le Petit Trianon, elles se perdirent et commencèrent à se sentir oppressées. Elles croisèrent alors plusieurs personnes vêtues à la mode du XVIIIème siècle, ainsi qu'un homme au visage vérolé. Elles arrivèrent alors près d’une petite maison aux volets clos. Sur la pelouse, Annie vit une femme en train de dessiner. Elle était vêtue d'une robe de style particulier, d'un fichu vert et coiffée d'un chapeau blanc. La femme leva la tête et de nouveau Annie ressentit une impression désagréable. Par la suite, troublées, elles ont fait des recherches et ont identifié (notamment grâce à des portraits), l'homme au visage vérolé comme étant le comte de Vaudreuil, et la jeune femme en train de dessiner comme étant vous-même, Majesté.

Lors d'autres visites, elles n'ont plus jamais revu ces gens ni ces détails qui avaient en réalité disparu depuis des siècles. Toutes les informations qu'elles ont fourni de leur étrange visite ne portent pas à croire à une supercherie.

Cette histoire est la plus connue du genre, mais il en existe d'autres encore. Une des hypothèses est le voyage dans le temps, une autre penche pour une apparition de fantômes, et une autre dit qu'il s'agirait en fait de vous, Majesté, qui avez diffusé vos souvenirs heureux au Petit Trianon alors que vous étiez enfermée à la Conciergerie. Je souhaiterais donc simplement savoir quelle est votre opinion là-dessus, et si vous pouvez confirmer avoir rencontré ces deux femmes. Croyez-vous à ce genre de phénomènes étranges? Qu'en pensez-vous? J

J'espère que vous ne prendrez pas mal cette question assez curieuse et que j'aurai l'honneur de recevoir votre réponse.

Avec tout mon respect et ma profonde admiration,

Mely

Chère Mely,

Je vous remercie d'abord pour vos mots, ils me vont droit au cœur.

Mais quelle étrange histoire vous me racontez là! Sans vouloir offenser les deux femmes dont vous me parlez, je ne crois pas un mot de ces histoires de fantômes. Cependant, si j'ai pu laisser un souvenir impérissable à Trianon au point que certaines personnes y ressentent ma présence, cela me réjouit. Mais je suis bien certaine que cette présence peut se faire sentir autrement que par l'apparition de fantômes! Et vous-même, chère Mely, qu'en pensez-vous?


Marie-Antoinette