Flore
écrit à

   


Marie-Antoinette

     
   

Confiscation de vos biens

    Votre Majesté,

Pourquoi lorsque vous avez quitté les Tuileries pour la prison du Temple, vos vêtements, vos bijoux et autres biens vous ont-ils été confisqués. Hormis votre famille bien sûr car je sais qu'aucun de vos effets personnels n'est aussi précieux que vos enfants.

Respectueusement,

Flore



Très chère Flore,

La réponse à votre question est toute simple: nous étions désormais des prisonniers et nous le sommes encore! Les révolutionnaires nous ont enfermés comme de vulgaires criminels. Vous imaginez? On nous a laissé le minimum et nous avons perdu tout le reste. Je ne peux même pas dire qu'au moins ils nous ont laissé nos vies... regardez seulement ce qu'ils ont osé faire au Roi! Cela est affreux!

Au revoir, très chère Flore,

Marie-Antoinette