bernard.kronal+modulonet.fr
écrit à

   


Marie-Antoinette

     
   

Bohmer et madame du Barry

    Votre Majesté,

J'espère que vous vous portez bien, malgré l'inconfort de votre cellule, qui ne conviendrait même pas à une bête tellement l'endroit doit être sordide. Je suis sûre qu'il arrive que vous ayez des rats dans votre chambre.

J'ai des questions à vous poser. Le bijoutier Bohmer continua-t-il d'être à votre service après l'affaire du collier?

Si Louis XV n'avait pas banni madame du Barry, l'auriez-vous fait?

Respectueusement,

Flore



Très chère Flore,

Je vous assure que l'inconfort de ma cellule n'est rien en comparaison de l'inconfort de mon corps et de mon âme. Tout ce que je puis vous dire sur Boehmer est qu'il fut ruiné par cette affaire.

Et en ce qui concerne Madame du Barry, il est certain qu'elle n'avait plus sa place à la cour.

Au revoir, chère Flore,

Marie-Antoinette