Votre passion pour la danse
       

       
         
         

Anne-Sophie

      Cher Louis XIV,

D'où vous vient cette véritable passion pour la danse? Est-ce un talent que vous avez ou est-ce seulement pour vous divertir?

Merci de me répondre,

Anne-Sophie

 

       
         

Louis XIV

      Madame,

Comme j'ay desja eu l'occasion de le dire dans une de mes missives précédentes, je pourrois noircir des pages entières sur la danse. Le ballet est un art que chaque gentilhomme doit maistriser et cela estoit déjà le cas dans ma jeunesse et depuis longtems. Je ne faisois point exception sur ce point, bien au contraire et je commençay à danser très jeune. Je dansois par raison et devoir, parce que le ballet sert l'Estat dans toutes les formes de sa représentation, que ce soit dans une Comédie, un ballet de Cour et plus tard dans un Opéra. De cette façon, il n'est point seulement un divertissement. Je dansay aussi par passion, parce que la danse m'a toujours pleu en tant qu'art par l'activité et le deffi qu'elle procure, et par sa pure beauté. Et je croy bien pouvoir vous dire, sans trop craindre de me tromper sur ce sujet, que j'eus dans ma jeunesse un talent certain pour la danse.

Voilà, Madame, la response à vos questions. N'hésitez point à m'escrire de nouveau si vous avez d'autres questions sur ce sujet ou un autre.

Louis
         
         

Anne-Sophie

      À sa majesté, Louis XIV

Je fus si contente de recevoir votre lettre, merci beaucoup! Je partage votre vision de l'art de la danse et je vous envie beaucoup car je ne peux pas danser autant que vous.

Si je peux me permettre, j'aurais d'autres questions à vous poser, preniez-vous une leçon de danse tous les jours? Et combien de temps durait-elle? Mettiez-vous autant de temps à perfectionner votre danse qu'à autre chose?

Voilà mes interrogations sur le sujet. Merci beaucoup Monsieur.

Anne-Sophie
         
         

Louis XIV

      Madame,

Vous semblez, vous aussi, passionnée par la danse. Avez-vous le bonheur de pratiquer cet art?

Pour respondre à vostre question, je mets toujours beaucoup de passion, de tems et de travail dans tout ce que je fais. Dans ma jeunesse, la danse ne faisoit point exception. Le tems que j'y consacrois par jour dependoit beaucoup des circonstances. Je pouvois y consacrer entre une et plusieurs heures par jour, surtout lorsque les momens des divertissemens approchoient.

Louis
         
         

Anne-Sophie

      Cher Louis,

Merci encore une fois d'avoir bien voulu répondre à ma question. Eh oui, je suis tout comme vous une passionnée de la danse. J'ai le bonheur de m'y entraîner chaque jour à l'école.

Anne-Sophie
         
         

Louis XIV

      Madame,

Je ne puis que vous encourager à continuer à suivre cette passion pour la danse, laquelle est un art et une activité sublime et merveilleuse.

Louis
         
         

Anne-Sophie

      Cher Louis,

Merci pour ces encouragements, ce fut bien apprécié. Et c'est toujours agréable de penser que vous me donnez quelques encouragements. Merci. Mais j'aurais une autre question pour vous, ce n'est pas du tout dans le même domaine mais j'ose quand même: que mangez-vous à la cour? Encore une fois un gros merci.

Anne-Sophie
         
         

Louis XIV

      Madame,

Pour respondre à vostre question qui semble dénoter chez vous des intérests pour des sujets très variés, nous mangeons de tout ce qui est de saison. Je suis grand mangeur et la plupart des gens qui ne m'ont jamais vu manger, lorsqu'ils me voient enfin, en sont stupéfaits. Plusieurs mets peuvent estre au menu et je ne vous donneray ici que quelques exemples: potages de pigeonneaux ou de perdrix, tourtes, faisans, poulardes aux truffes, soupes, salades, rosts, confitures, fruits selon la saison, légumes... je raffole tout particulièrement des petits pois. Comme vous le voyez, le menu varie selon la saison. Le repas est aussi composé de plusieurs services et je mange beaucoup dans chascun de ces services.

Oui, je l'avoue Madame, j'aime manger et j'ay un immense appétit, et peut-estre aussi quelque peu le péché de gourmandise.

Louis