Anne-Marie
écrit à

   


Louis XIV




Vos rêves

    Votre Majesté,

Je suis très heureuse d'écrire à votre royale personne. Je voudrais vous poser une question: de quoi rêviez-vous pendant votre enfance, en votre jeunesse et dès vous êtes devenu le Roi Soleil?

Avec tout mon respect,

Anne-Marie

Madame, 

Quelle excellente question!

Mes resves… Je ne sais point si je puis vous dire que j’ay déjà resvé… Imaginé, oui sans doute. J’ay imaginé et réalisé beaucoup de choses.  Et cela est encore le cas. Et j’ay aussy voulu beaucoup de choses. Mais resver…  Je ne sais point. 

Et vous, à quoi resvez-vous? Peut-estre que cela me donneroit des idées?

Louis


Votre Majesté,

Je vous remercie pour votre réponse et pour les deux questions que vous m'avez posées.

J'ai beaucoup lu sur votre vie et je l'ai trouvée à la fois heureuse et triste, difficile et solennelle. Pour faire tout ce que vous avez fait, il fallait, comme je pense que c'était le cas, savoir rêver, imaginer, penser, réfléchir, désirer ardemment. Vous êtes un grand homme et vous êtes le seul qui ait proclamé: "l'État, c'est moi!". Vous n'aviez pas encore seize ans! Vous étiez un jeune homme étonnant!

Avec tout mon respect,

Anne-Marie


Madame,

Vos bons mots me touchent. Mais je puis cependant vous asseurer que je n’ay jamais prononcé la phrase que vous m’attribuez. Je pense d’ailleurs tout à fait le contraire. 

Je vous donne le bonjour,

Louis