Un trou dans le palais
       

       
         
         

Maxime Guinel

      Cher Louis XIV,

Comme votre altesse a pu le constater je lui écris du futur. Je suis en classe de quatrième au collège de Saint Joseph du Loquidy que vous connaissez peut-être. Je vous étudie actuellement en cours d' histoire géographie. C'est pendant ce cours qu'une admiration soudaine sortit de mon esprit, et j'ai eu envie de vous écrire cette lettre et de vous poser quelques questions.

On raconte que vous aviez un trou dans le palais qui vous donnait une haleine divine, est-ce vrai? Est-ce vrai aussi que toutes les femmes du royaume vous disaient qui vous aviez les plus beaux cheveux du monde, alors que vous n'en n'aviez pas?

Pourquoi avez-vous décidé de diriger seul le royaume?

Maxime GUINEL

 

       
         

Louis XIV

      Monsieur,

Il est vray que j'ay un trou dans le palais, avec lequel j'ay appris à vivre depuis plusieurs années. Il apparut suite à la perte d'une dent. Il est bien entendu qu'un problème de ce genre peut causer une puanteur qui se veut, je l'espère, point trop insupportable.

Je ne sais point si toutes les femmes du royaume pensoient que j'avois les plus beaux cheveux du monde, mais il est certain que j'entendis ce compliment en plusieurs occasions. S'il est vray que je n'ay plus aujourd'huy de cheveux, ce ne fut point toujours le cas. J'avois, dans ma jeunesse, une chevelure abondante.

Si j'ay décidé de diriger seul le royaume, c'est parce que je crois fermement qu'un Roy doit s'occuper luy-mesme de ses affaires. Il doit, pour ce faire, s'entourer des meilleurs de ses sujets mais il ne doit point leur confier les affaires du royaume sans s'en occuper luy-mesme ou en ne le faisant que par intermédiaire. Cette façon de faire à aussi l'avantage d'empescher la corruption et l'enrichissement trop évident de certains sujets sur le dos de l'Estat.

Voilà, Monsieur, les responses à vos questions.

Louis