Aurélie
écrit à

   


Louis XIV




Une majestueuse statue


    Sire,

Tout d'abord, je tiens à vous témoigner de ma grande admiration et de vous remercier du merveilleux héritage que vous avez laissé à la France: Versailles.

Les mots me manquent, il s'agit vraiment d'un château magnifique, tout y est si grand...

Lorsque j'y suis allée pour la première fois, j'ai été impressionnée par tant de beauté et il m'est alors venu une question, qui peut, peut-être, sembler saugrenue.

Je me souviens qu'à l'entrée du château, dans la cour, se trouvait une énorme statue de Sa Majesté à cheval.

Je me suis donc demandé si Sa Majesté était à l'origine de l'emplacement de cette si belle statue. Est-ce que les invités étaient alors aussi impressionnés que moi je l'ai été ou alors est-ce l'oeuvre de vos successeurs?

Sire, j'ai visité par deux fois votre Château et toujours avec le même sentiment d'admiration, pourtant, je me suis promis de revenir et de faire de plus longues promenades dans les jardins en découvrant les nombreux bosquets...

Versailles n'a pas fini d'émerveiller.

Sire, je vous suis profondément reconnaissante de l'attention que vous avez portée à cette missive et surtout de votre temps -ô combien précieux- que vous me consacrez afin d'y répondre.

Votre très dévouée,

Mademoiselle Aurélie


Mademoiselle Aurélie,

Je ne connois point la statue dont vous me parlez.  Monsieur Dumontais, qui connoist tant de choses sur les tems futurs, m'asseure que cette statue est du XIXe siècle.  Je n'ay donc pu la connoistre. 

N'hesitez point à visiter mes jardins, il est vray qu'ils sont une pure merveille.

Je vous donne le bonjour,

Louis


Votre Majesté,

Veuillez excuser la stupidité de ma question. Je suis sincèrement désolée de vous avoir fait perdre votre temps, surtout que, par le plus grand des hasards, j'ai eu, quelques temps après l'envoi de ma missive, la réponse à cette question. Si cela intéresse Sa Majesté, je peux lui en parler.

À l'origine de cette statue équestre, il y a une commande de Louis XVIII qui voulait remplacer le Louis XV qui ornait ce qui est désormais la place de la Concorde à Paris et qui avait été détruit à la Révolution; de ce projet, seul le cheval fut réalisé sous le règne de Charles X, en 1829. Ensuite, afin de rendre hommage à Sa Majesté, on utilisa le cheval prévu pour son petit-fils, Louis XV et on modela la figure de Sa Majesté.

Je peux vous assurer que le résultat est magnifique.

Sire, si cela ne vous ennuie pas, j'aurais d'autres petites questions à vous poser.

Il me semble que chaque jour, à votre réveil, un médecin et un chirurgien vous examinent. Je comprends tout à fait qu'un médecin puisse vérifier votre santé mais pourquoi, en plus, un chirurgien chaque matin?

J'aimerais ensuite savoir où Votre Majesté a passé son enfance. Je sais qu'elle est née à Saint-Germain-en-Laye mais à qui appartenait ce Château? Et pourquoi la résidence royale était-elle le magnifique palais du Louvre?

Pardonnez encore mon envie de savoir, mais comme la défunte Reine ne parlait pas notre langue, est-ce que vous parliez bien la sienne? Elle devait se sentir bien seule si loin de son pays natal.

Votre très dévouée,

Mademoiselle Aurélie


Mademoiselle Aurélie,

Bien que je n'entende pas tout à vos explications, je vous remercie de me les avoir données. Il me fait grand plaisir de constater que les tems futurs n'oublieront point les tems passés.

Pour respondre à vos questions, je vous diray d'abord que les chirurgiens exécutent les demandes des médecins, comme par exemple pour les saignées, que je déteste tant. J'ay donc des médecins et des chirurgiens auprès de ma personne.

Le Roy de France fut de tout tems un Roy itinérant. Si le Louvre fut longtems la résidence royale principale, le Roy et la Cour ne se déplacent pas moins d'un endroit à l'autre de façon régulière. J'ay donc passé mon enfance à voyager entre les différentes résidences royales. Le chasteau de Saint-Germain-en-Laye en fait partie.

Le Louvre est un très vieux bastiment que les Roys mes predecesseurs ont habité pendant des decennies. À ses débuts, le Louvre n'estoit qu'un chasteau-fort qui fut peu à peu transformé en résidence royale. En ce qui me concerne, je logeay plus souvent au Palais-Royal qu'au Louvre. Le confort y estoit plus grand.

S'il est vray que la feu Reyne Marie-Thérèse ne parloit point françois lors de son arrivée dans le royaume, cela ne demeura point en cet estat. Après nostre mariage, elle apprit le françois. Et pour vos respondre plus directement, je parle en effet l'espagnol.

Je vous donne le bonjour,

Louis