Mademoiselle de Fontanges
écrit à

   


Louis XIV




Une lettre de mademoiselle de Fontanges


   
En ce 24 du mois de novembre de l'an de grâce 1678.

Mon tendre seigneur,

J'utilise les services de ma suivante, La marquise Sarah Jeanne De Gauthier dit Larouche, pour parvenir à vous dans la discrétion la plus absolue...

Mon Roy... Je ne peux que m'incliner devant votre céleste décision... Pourtant, mon voeu est de quitter Versailles, pour retrouver le château de Cropières.

Je sais que votre doux désir est de me garder auprès de vous... Mais voilà mon Seigneur, je suis littéralement terrifiée à l'idée de devenir celle que vous attendez de moi... Lors de la réception que mon Roy a donnée il y a quelques jours... J'ai conversé avec Madame de la Vallière... Qui m'a convaincue de quitter le plus rapidement Versailles, au risque de perdre ma vertu et mon honneur... Je n'ai pas tout compris, mais j'ai senti l'urgence de la situation...

Mon Seigneur... Je vous serais grée d'exaucer ce voeu... Ceci est une prière... une supplication... Je ne pourrais pas ne pas vous aimer de cet amour pur que je sens monter en moi... Comme ces fontaines d'eau qui jaillissent en vos jardins... Je vous serais reconnaissante de m'envoyer votre missive par l'entremise de la Marquise de Gauthier dit Larouche, qui m'assure sa grande discrétion...

Votre dévouée

Marie Angélique de Scoraille de Roussille, duchesse de Fontanges



Madame, 

Mademoiselle de Fontanges nous a quittés depuis plusieurs années déjà. Je vous prierois donc de quitter ce jeu avec moy puisque je n’y entrerai point.

Louis