Flore
écrit à

   


Louis XIV

     
   

Trianon

    Votre Majesté,

Si vous vous souciiez vraiment du peuple comme vous le prétendez, vous auriez mené une vie plus économe et lui auriez donné à manger au lieu de satisfaire votre plaisir avant le sien. Vos fêtes coûtaient des sommes faramineuses et vous n'étiez jamais vêtu modestement. Avec cet argent, vous auriez pu soulager la misère de millions de gens. Vous jetiez votre argent par les fenêtres.

Vous avez fait construire Trianon et vous n'y avez jamais dormi. De plus, vous vivez dans la luxure avec vos maîtresses et ceci sous le nez de votre épouse.

Ne vous offensez pas à cause de ma franchise.

Flore



Madame,

J'ai desja eu l'occasion de respondre plusieurs fois aux commentaires que vous me faites. Il semble que les gens de vostre espoque aient beaucoup de difficultés à comprendre la mienne. Je ne peux que vous inviter à lire mes responses sur le sujet. Si, après ces lectures, vous avez encore des questions, il me fera grand plaisir d'y respondre.

Louis