Sous le bas?
       

       
         
         

Chryséis

      Mon Roy,

Pardonnez-moi par avance car ma question va vous paraître impertinente et ne convient pas à votre rang, et je pense qu'elle ne doit pas être le cadet de vos soucis...

Néanmoins seul un être si élégant et si distingué que vous pourra ôter un doute à mon humble esprit. J'ose donc vous exposer mon souci. Je suis une amie de ce M. Furdos qui vous posa il y a quelques temps une question d'ordre vestimentaire, notamment sur les bas. Je compléterai ainsi sa demande en vous interrogeant sur ce point: comment la gent masculine de votre temps faisait-elle pour porter ces apprêts moulant la jambe et le mollet sans que la pilosité qui est le propre de la virilité masculine ne put apparaître à l'oeil?

Je rougis de vous mander cela, mais il est vrai que cela devait se voir, n'est-ce-pas?

Ainsi j'aimerais savoir quelle astuce utilisiez-vous pour cacher votre royale pilosité, vous épiliez-vous? Enfiliez-vous plusieurs paires?

Donnez moi réponse je vous en prie,et sachez que je suis bien honteuse d'avoir osé faire une telle requête... mais femme est fille de Pandore et même si la curiosité est un bien vilain défaut, elle me permettrait d'en savoir plus sur les coutumes de votre admirable époque.

Je vous suis entièrement dévouée.

Chryséis

 

       
         

Louis XIV

      Madame Chryséis,

D'abord, laissez-moy préciser que je ne m'y connois point parfaitement en tissus et estoffes. Je puis cependant vous dire que les bas sont fait d'estoffes assez espaisses et cachent très bien la peau. Il arrive aussi que plusieurs paires de bas soient portées, tout particulièrement aux moments les plus froids de l'année.

N'ayez point honte d'estre curieuse, car la curiosité peut estre aussi une grande qualité lorsqu'elle sert nostre éducation.

Louis