Thespior
écrit à

   


Louis XIV

     
   

Qui succède au roi ?

    Bonjour,

Une petite question que des élèves m'ont posée: qui serait devenu roi à votre mort si vous n'aviez pas eu d'enfants ou de garçons? Et si vous aviez eu des garçons jumeaux?

Merci de m'éclairer.




Monsieur,
 
Il me fait grand plaisir de pouvoir vous apporter response, ainsi qu'à vos élèves. La règle de succession dans le Royaume de France se nomme la Loi salique. Cette loi ancienne dit que les successeurs d'un Roy sont ses descendans masles, les aisnés, en ligne directe. Par exemple, il fut un tems où j'avois un fils et trois petit-fils. Du moment où je vous escris, mon fils est mort ainsi que deux de mes petits-fils. Imaginons que ce ne soit pas le cas. Mon fils me succéderoit. Dans le cas où Dieu le rappelleroit à luy, mon successeur deviendroit l'aisné de mes trois petits-fils. Si l aisné meurt à son tour sans avoir eu le temps d'avoir un fils, ce sera au deuxiesme de mes petits-fils à me succéder. Mais si l'aisné à un fils, c est à luy de me succéder. Tant qu il y a un héritier masle en ligne directe, c'est luy qui succède au Roy précédent.
 
Dans le cas où je n'aurois point eu d'enfants, la succession auroit pu revenir à mon frère s'il avoit encore esté de ce monde, ou encore à son fils. Cela auroit esté de mesme si je n'avois eu que des filles.  
 
Dans le cas de jumeaux, il y en a forcément un qui naist avant l'autre. C'est donc à luy de succéder au Roy.
 
Puisque, selon ce qu'on m'en dit, les choses semblent bien différentes dans vostre tems, j'espère avoir su vous respondre et non vous mesler davantage!
 
N'hésitez point à m'escrire de nouveau sur ce sujet ou un autre,
 
Louis


Monsieur le Roy,

Je vous fais part d'une question piège d'une de mes élèves concernant la succession au trône: Vous m'avez expliqué que ce sont les descendants masle, les aisnés, en ligne directe qui héritent du trône. Mais dans le cas où il n'y a pas de descendants masle, des aisnés, en ligne directe ni même de parents masle dans la famille comment auriez-on fait? Aurait-on choisi un successeur dans une autre famille? J'espère que vous aurez compris la question de mon élève!

Merci d'avance pour votre éclairage,

Sincères salutations



Monsieur,

Je comprends tout à fait vostre question, qui est d'ailleurs très pertinente.

Les successeurs possibles au trosne de France sont tous des descendants de Hugues Capet, par les branches cadettes. C'est le cas de la branche dont je fais partie. Depuis mon grand-père Henri IV, ce sont les Bourbons qui règnent sur le royaume. Cette branche est issue de Robert de France, dernier fils du Roy Louis IX, ou si vous préférez, Saint-Louis. Et c'est là que se situe le noeud du problesme. Car il s'agit bien du dernier fils de Saint Louis. Alors, si par le plus grand des malheurs tous les descendants devaient s'esteindre (ce qui, vous en conviendrez avec moy, reste quand mesme peu probable malgré l'hécatombe qui a frappé ma famille il n'y a pas si longtems), il faudroit se questionner sérieusement. J'ose espérer, Monsieur, que nous n'en arriverons jamais à ce point. Mais si cela devoit se produire, je suis certain que Dieu sauroit où choisir son lieutenant.

Louis