Retour en page d'accueil de Dialogus

Salomé
écrit à

Louis XIV


Quels sont vos ennemis?


   

À Bordeaux, Tivoli, CTP INFO

Lundi 15 novembre 2010

Cher Louis XIV,

Bonjour, je m’appelle Salomé, j’ai treize ans, je vis a Bordeaux et je suis à l’école Saint-Joseph de Tivoli.

Je ne connais pas énormément de choses sur vous mais je connais le principal. J’adore votre histoire! J’ai travaillé sur vous en classe de CM2 et vous m’avez passionnée. Du reste, vous restez mon roi favori. J’ai visité deux fois votre château, Versailles. Vos appartements sont parfaits et le château est un lieu somptueux, très bien rénové par les architectes de nos jours, je vous rassure. Votre surnom, «Le Roi Soleil», vous va très bien. Vous savez, vous étiez un grand roi, vous l’êtes toujours et vous le resterez.

Maintenant, j’ai quelques questions à vous poser: quelle a été la femme de votre vie? Avez-vous des enfants? Avec qui? Quels sont vos ennemis? Où vous êtes-vous marié? Avez-vous déjà tué quelqu’un? Qui?

Voilà, merci pour vos réponses, Sire.

Cordialement,

Salomé



Madame,

J’ay reçu récemment une autre missive d’une de vos contemporaines, qui m’escrivait elle aussy de ma ville de Bordeaux. Je vous raconteray comme à elle qu’il y a bien des années que je n’ay eu l’occasion de visiter ma bonne ville de Bordeaux. J’y estois pendant la Fronde, alors que la ville refusoit de se soumettre à son Roy, mais j’y estois aussi dans un moment qui se vouloit plus heureux, tout juste après mon mariage, en 1660.

Vous me voyez ravi d’estre vostre Roy favori. Quels autres roys avez-vous appréciés?

Quelques-unes de vos questions m’ont déjà esté posées par vos contemporains. Comme l’on m’asseure que vous pouvez consulter cette correspondance, je vous laisseray le soin d’y découvrir mes réponses. Je vais cependant respondre à vos autres questions avec grand plaisir.

Mes ennemis. Ceux-ci ont varié selon les différents conflits et les époques: ils ont esté espagnols, anglais, hollandais et j’en passe! Les alliances varient selon les conflits.

Qu’entendez-vous par «tuer quelqu’un»? Voulez-vous dire de mes propres mains? À la guerre? Par condamnation?

J’espère avoir le plaisir de vous lire de nouveau, Mademoiselle Salomé,

Louis


Re-bonjour Sire,

Quand je disais «tuer quelqu'un», c'était tuer de vos propres mains.

Vous êtes le SEUL roi que j'apprécie.

Cordialement,

Salomé


Mademoiselle,

Je ne manque point de courage et il m’est arrivé souventes fois de me mettre à l’avant, durant une bataille ou un siège. Mais je n’ay point eu l’occasion de tuer quelqu’un à bout portant.

Louis
************************Fin de page************************