Anne d'Autriche
écrit à

   


Louis XIV

     
   

Pourquoi nier vos paroles?

   

Mon cher fils,

Pourquoi nier les paroles «l'État c'est moi» alors que vous les avez dites en public, au Parlement, lorsque vous étiez jeune? Cela nuit grandement à la crédibilité de notre royale lignée.

Votre dévouée mère.

Anne d'Autriche


Madame,
 
Je vous prieray de cesser ce petit jeu. Non seulement vous osez vous faire passer pour ma mère, ce qui est inacceptable, mais de plus, vous avez tort.
 
Louis