Les élèves de la classe 2aH et leur professeur de français
écrivent à

   


Louis XIV




Politique et... parfum!

   
Votre Majesté,

Permettez-nous de vous poser quelques questions qui nous intéressent.

Que pensez-vous de la politique actuelle en France aujourd'hui? Combien de parfums utilisez-vous par jour?

Si vous pouviez refaire votre vie, qu'est-ce que vous y changeriez? Est-ce que vous aimez votre vie?

Veuillez agréer, votre Majesté, nos salutations les meilleures,

Les élèves de classe 2aH et leur professeur de français

Messieurs les élèves,

Je vous escris présentement de l’an de grasce 1715.  L’on me dit que vous m’escrivez d’un tems bien lointain, l’an 2009. Cela me paroit bien extraordinaire, mais cela est ainsy. Et, ce tems qui nous sépare, m’empesche de me prononcer sur la politique du royaume en 2009. Tout ce que je puis vous dire est que j’ay grande confiance que, guidés par Dieu, mes successeurs sauront exercer le mestier de roy avec grandeur et, je l’espère, apporter le bonheur à leur peuple, plus que je n’ay su le faire moy-mesme. Je responds dans le mesme souffle à vostre question, à savoir: qu’est-ce que je changerois de ma vie. J’avoue avoir beaucoup trop aimé la guerre. Cela n’a pas donné l’occasion à mes peuples de connoitre le repos qu’ils méritaient. C’est sans doute là ce que je changerois si je le pouvois.

Quant à savoir si j’aime ma vie, je dois vous dire que la trouve bien longue et qu’elle me paroissoit plus intéressante lorsque j’estois plus jeune! Mais, je ne me plaindray jamais d’avoir la chance d’exercer le plus beau mestier du monde.

Sur le sujet des parfums, il s’agit là de mesure d’hygiène. Pour paroitre propre, les odeurs sont importantes. Certaines indispositions de mon corps m’empêchent de toujours dégager une odeur agréable. Les parfums sont donc importants pour tenter le plus possible de masquer ces odeurs. Je ne saurois cependant vous en dire le nombre exact, et cela n’a que peu d’importance. Ce qui compte vraiment, c’est leur qualité et leur efficacité.

N’hésitez point à m’escrire de nouveau si vous avez d’autres questions,

Louis