Marion
écrit à

   


Louis XIV




Pleurs

    Mon bon Roi,

Je vais vous avouer que j'entretiens une admiration sans bornes pour vous et pour votre jeune frère. Savez-vous qu'à mon époque (début du XXIe siècle) nous avons fait une comédie musicale en votre honneur? Je vous admire, car moi aussi, j'aime beaucoup les arts!

Je voudrais vous poser quelques questions (peut-être indiscrètes et je m'en excuse):

- Avez-vous beaucoup pleuré votre séparation d'avec Marie Mancini?
- Avez-vous beaucoup pleuré la disparition de votre frère?
- Pourquoi est-il mort?

Marion


Madame,

Certains de vos contemporains m'ont entretenu de cette «comédie musicale». Je n'ignore donc point son existence.

Pour respondre a vostre question, lorsque le moment est venu pour Mademoiselle Mancini de quitter la France nostre amour n'estoit déjà plus à l'ordre du jour. Cela ne me laissa pas indifférent, mais je ne pleuray point comme je l'avois déjà fait avant.

La disparition de mon frère m'a beaucoup affecté. Encore aujourd'huy, près de quinze ans plus tard, cela m'affecte encore. Une crise d'apoplexie l'a subitement emporté, en juin 1701. Dieu l'a voulu ainsy.

N'hésitez point à m'escrire de nouveau si vous avez d'autres questions.

Louis