M. Pretet et J. Angouin
écrivent à

   


Louis XIV




Nouvelles de Jean-Baptiste Lully

    Sire,

Nous sommes des élèves de quatrième, nous avons 14 ans. En musique et en histoire nous avons travaillé sur J.B. Lully et Vous-même. Ce travail nous a plu et nous voudrions en savoir plus à propos de votre relation avec J.B. Lully.

Pourquoi l'avez-vous choisi comme musicien et professeur de danse? Pourquoi lui avoir accordé la nationalité française?

À votre époque pourquoi avoir choisi la danse comme loisir? Pour quelle raison avoir exclu Madame votre mère et Monsieur votre cousin?

Cela doit être dur d'être roi en bas âge. Vous avez failli mourir très jeune. À cinq ans, vous avez failli vous noyer; à neuf ans, vous êtes atteint de la variole; puis, vous avez été victime d'une intoxication.

Nous vous saluons avec le plus profond respect, Sire.

M. Pretet et J. Angonin



Madame et Monsieur,

Monsieur de Lully avoit un talent exceptionnel pour la musique. Comme il dansoit lui-mesme, il savoit composer de la musique parfaite pour les danseurs. 

Quant à mon goust pour le ballet, il est un art que chaque gentilhomme doit maistriser et cela estoit déjà le cas dans ma jeunesse et depuis longtems. Je ne faisois point exception sur ce point, bien au contraire? et je commençay à danser très jeune. Je dansois par raison et devoir, parce que le ballet sert l'Estat dans toutes les formes de sa représentation, que ce soit dans une Comédie, un ballet de Cour et plus tard dans un Opéra. De cette façon, il n'est point seulement un divertissement. Je dansay aussi par passion, parce que la danse m'a toujours pleu en tant qu'art par l'activité et le deffi qu'elle procure, et par sa pure beauté. Et je croy bien pouvoir vous dire, sans trop craindre de me tromper sur ce sujet, que j'eus dans ma jeunesse un talent certain pour la danse.

Monsieur de Lully désiroit vivement estre naturalisé françois et je le luy accorday en 1661, dès que je fus mon maistre.

Je ne suis point certain de bien entendre le sujet de vostre dernière question.

Louis