Monsieur de Lully
       

       
         
         

Comtesse Jolyvonne de Gaspé

      Sire,

Bien qu'étant citoyenne de vos colonies de la Neuve-France, j'ai beaucoup lu sur vous et entendu parler de vous et de votre cour.

J'aimerais savoir comment s'était passé votre première rencontre avec le musicien et mime qu'était M. de Lully. J'aimerais aussi savoir ce qui vous a plu en lui au point de le nommer, et ce il me semble assez jeune, au titre de Surintendant de votre musique.

Merci à votre Grandeur de prendre note et de bien vouloir répondre à mon petit placet de ce jour.

Comtesse Jolyvonne de Gaspé

 

       
         

 Louis XIV

     

Chère Madame la comtesse de Gaspé,

Ce que je remarquai tout de bon en Monsieur de Lully lors de nostre première rencontre furent les qualités qui firent plus tard de lui un excellent surintendant de ma musique. Avant mesme que je su à quel point il estoit talentueux en ce domaine, je remarquai son immense désir de plaire, et tout particulièrement de me plaire, à une époque où cela n’alloit point nécessairement de soi.

Je su bientost qu’il estoit un excellent danseur et aussi un musicien. J’appréciai dès le début les pièces qu’il composa et je n’hésitai point à faire de lui le surintendant de ma musique dès que je pris moy-mesme mes affaires en mains. 

Aussi, comme ce fus le cas pour plusieurs autres, Lully me devoit tout et comme les gens qui vous doivent tout ont l’habitude d’estre fidèle, je ne craignis point de lui confier cette importante responsabilité qui est celle de ma musique.

Louis