Stéphanie
écrit à

   


Louis XIV

     
   

Monarchie absolue

   

Votre Majesté,

Je fais une recherche sur vous pour l'école et j'aurais une question à vous poser. Quels sont les moyens que vous avez utilisés pour arriver à la monarchie absolue? Ma question peut vous sembler assez large, j'en suis désolée.

Merci pour votre réponse,

Stéphanie


Mademoiselle,

J’entends que vous me demandez les événements qui se sont produits et qui ont mené à ma manière de gouverner mon estat? Vostre question est beaucoup trop large, en effet. Je me contenteray de vous dire, pour le moment, d’aller rechercher vos éléments de responses non seulement dans le cours de mon règne, mais aussi dans celuy des Roys qui m’ont précédé.

Voilà toute la response que je peux vous apporter; n’hésitez point à me poser des questions plus précises si vous en avez.

Louis


Bonjour votre majesté,

Je m'excuse pour ne pas avoir été assez précise dans ma dernière lettre. Je vais donc vous poser une question plus précise.

Vous avez déjà parlé de «domestiquer la noblesse» pour mettre de l'ordre à la cour. En fait, cela vous aidait à garder votre rôle de monarque. Ce que j'aimerais savoir, c'est ce que faisait la noblesse pour renforcer votre monarchie (pour qu'elle soit «domestiquée»).

Merci,

Stéphanie



Madame,

Il me fait grand plaisir de recevoir une nouvelle lettre de vous.

Au cours de l'histoire, la noblesse a souvent eu des prétentions à la rébellion, pour toutes sortes de sujets, ainsi que des prétentions à gouverner avec le Roy. Le mot «domestiquer», que vous utilisez fort bien, décrit ma volonté de garder ma noblesse dans la limite de ses devoirs. Lorsque la noblesse n'use point de mauvaises prétentions et qu'elle laisse les choses de l'Estat dans les mains du Roy, elle renforce par le fait mesme le royaume.

Un petit exemple: entretenir une grande Cour est un des moyens de garder la noblesse dans les limites de ses devoirs. Lorsqu'elle est occupée à me plaire et à se divertir, elle ne pense point à comploter. De plus, la grandeur de la Cour de France donne un esclat et du prestige au royaume.

Voilà, Madame, la response à vostre question. N'hésitez point à m'escrire de nouveau si vous en avez d'autres.

Louis