Le temps
       

       
         
         

Geneviève

      Votre Majesté,

J'aimerais être éclairé sur une notion qui a toujours existé, autant à mon époque qu'à la vôtre: le temps.

Qu'est-ce vraiment que le temps? Dans le fond, c'est la vraie puissance sur terre. Il contrôle tout, il est à la base de tout. Même durant votre règne, vous n'avez pas réussi à le diriger. Il est si précieux, la majorité du monde en manque et pourtant c'est une des rares choses que l'être humain n'a pas réussi à s'approprier. Comment une «chose» aussi subtile, que l'on ne peut même pas toucher ou voir, a-t-elle réussi à être maîtresse de tout?

Merci et au plaisir de recevoir une réponse.

Geneviève

 

       
         

Louis XIV

      Madame,

Vostre question est des plus intéressantes. Si Dieu est la vraye puissance au ciel comme sur la terre, le tems n'en demeure pas moins un élément que l'on ne peut ignorer. J'appris très tost que, toujours, le tems joue contre nous. L'on n'en a jamais assez pour faire tout ce que l'on veut faire, et ce en toutes circonstances de la vie, en tous domaines. Je puis dire que, dans ma vie, j'auray esté privilégié que Dieu m'en accorde autant. J'auray bientost 77 ans, ce qui, vous en conviendrez, est un aage vénérable qui m'a permis d'avoir le tems d'accomplir beaucoup de choses. Cependant, j'en manqueray sans doute, puisque personne sur cette terre ne le peut contrôler ou se l'approprier, comme vous le dites si bien.

Ceci dit, chacun doit faire son tems et accepter de laisser place lorsque Dieu le décide. Nous ne sommes que temporairement sur cette terre et si nous avons vescu nostre vie de façon que l'on se souvienne de nous, le tems peut devenir nostre plus grand allié. Il peut nous rendre immortels, d'une certaine façon, en perpétuant le souvenir de nos actes.

Voilà, Madame, ce que je pense sur le tems. N'hésitez point à m'escrire de nous si vous avez autres questions.

Louis
         
         

Geneviève

      Votre Majesté,

Récemment, je vous avais posé une question au sujet du temps. Je vous remercie de la réponse que vous m'avez fait parvenir. Malgré la totale pertinence de votre réponse, j'aurais tout de même une ou deux autres questions à vous poser.

Dans votre message, vous m'avez dit que vous alliez bientôt atteindre l'âge de 77 ans et que, jusqu'à maintenant, vous avez eu le temps d'accomplir plusieurs choses. Par contre, vous n'avez pas mentionné les choses qu'il vous reste à accomplir. J'aimerais savoir ce qui va occuper votre temps pour les années à venir.

La principale constatation de ma première question était que tout le monde manquait de temps. Il est vrai que l'on se plaint que l'on manque continuellement de temps, mais nous sommes les premiers à en gaspiller! Et le temps perdu est irrécupérable. Alors je me demandais comment vous alliez faire pour profiter totalement du temps qu'il vous reste?

De plus, pour rester dans le sujet de la perte de temps, je me demandais s'il y avait une partie de votre vie où vous avez vraiment perdu votre temps et que, maintenant que vous vous en rendez compte, vous voudriez revivre afin de récupérer de façon plus appropriée le temps dont vous n'avez pu profiter?

J'attends de vos nouvelles!

Geneviève
         
         

Louis XIV

      Madame,

Le royaume sort d'une guerre qui fut longue et difficile. Ce qui occupe mon tems depuis la fin de la guerre et ce qui l'occupera sans doute encore quelque tems est de remettre les finances du royaume en estat. Aussi, les problèmes à caractère religieux occupent non point seulement mon tems mais aussi mon esprit. Le mestier de Roy est le plus beau mestier du monde et je continuerai à l'accomplir avec plaisir et, j'ose l'espérer, efficacité, et ce jusques à ma mort.

Pour en profiter? Je feray ce que j'ay toujours fait. Mes journées sont organisées de façon à ne point manquer de tems. Et il y a tems pour chaque chose. J'ay appris que le nombre d'heures dans une journée est limité et par le fait mesme le sont aussi les choses que l'on veut accomplir. Il ne sert à rien de se despescher sans cesse, les choses n'en seront point mieux faites. Je le repète, il y a tems pour chaque chose.

Je ne crois point avoir jamais perdu mon tems. Je n'ay point de regrets sur ce point.

Et vous, Madame, vous arrive-t-il de perdre vostre tems et de le regretter?

Louis