Flore
écrit à

   


Louis XIV

     
   

Le peuple a faim

    Sire,

Le peuple avait faim. Pourquoi ne vous en êtes-vous pas soucié au lieu de gaver des courtisans qui ne pensaient qu'à leurs intérêts et à profiter de vous?

Flore



Madame,

D'où vous vient cette idée que je ne me soucie point de mon peuple?

Cela ne me surprend guèr, et ce n'est point la première fois que les gens de vostre tems me font cette remarque erronée. Je vous invite à lire mes autres correspondances à ce sujet.

Louis