Penney
écrit à

   


Louis XIV

     
   

Le peuple

    Salut Louis XIV!

J'imagine que vous devez savoir que, pendant que vous vous faisiez construire de grands châteaux comme celui de Versailles, des milliers de gens mouraient en raison des taxes élevées et de l'inégalité absurde des richesses dont vous étiez le grand responsable.

De plus, vous avez condamné à mort un nombre immense de gens qui ne faisaient qu'exprimer de leur droit à la dissidence.

Avec du recul, éprouvez-vous certains remords face à toutes vos hypocrisies?

Penney



Monsieur,

On vous aura mal informé: je ne vois point de quelle inegalité vous me parlez. Et que dire de ce nombre immense de condamnés à mort dont vous faites mention? Les condamnés à mort ont habituellement commis un crime pour se voir condamnés à une peine si dure. Je n'ay point souvenir d'avoir fait condamner à mort un nombre immense de personnes, et ceux qui le furent sous mon règne ont esté jugés par ma justice comme il se doit et trouvés coupable de crimes entrainant leur condamnation.

Je remarque que les gens de vostre époque ont de la difficulté à comprendre la construction de Versailles et qu'ils s'imaginent que la splendeur de Versailles a forcément fait mourir de faim mon peuple. Cela me surprend toujours.

Louis