Mademoiselle Bart
écrit à

   


Louis XIV

     
   

La mauresse de Moret

    Bonjour Grand Roi,

Connaissez-vous une dénommée «la mauresse de Moret»? Il paraît que cette personne est religieuse, dans un couvent dont je ne me rappelle plus le nom. Elle est née avec la peau noire. La rumeur court que cette jeune personne est la fille adultérine de votre épouse Marie-Thèrese d'Autriche et de son page, homme de couleur. D'ailleurs, il se répand une rumeur comme quoi cette fille a reçu plusieurs visites au couvent de dignitaires tels que votre fils le Grand Dauphin et même de Madame de Maintenon, votre épouse morganatique.

Je ne crois pas à un instant que La Reine, qui est très dévote, puisse recourir à l'adultère. Dites-moi si vous avez entendu cette rumeur.

Merci de votre réponse, mon cher Grand Roi.

Mademoiselle Bart, votre admiratrice

------------------------------------------

Note de Dialogus

Il a déjà été question de cet invraisemblable racontar dans la correspondance de S.M. Louis XIV («Une fille cachée») et de Voltaire («La Marquise de Montespan»). Nous nous permettons d'y renvoyer nos lecteurs.

Voici ce qu'en dit exactement Voltaire dans Le Siècle de Louis XIV:

«On soupçonna, avec beaucoup de vraisemblance, une religieuse de l'abbaye de Muret d'être sa fille. Elle était extrêmement basanée, et d'ailleurs lui ressemblait. Le roi lui donna vingt mille écus de dot, en la plaçant dans ce couvent. L'opinion qu'elle avait de sa naissance lui donnait un orgueil dont ses supérieures se plaignirent. Mme de Maintenon, dans un voyage de Fontainebleau, alla au couvent de Muret et, voulant inspirer plus de modestie à cette religieuse, fit ce qu'elle put pour lui ôter l'idée qui nourrissait sa fierté. «Madame, lui dit cette personne, la peine que prend une dame de votre élévation, de venir exprès ici me dire que je ne suis pas fille du roi, me persuade que je le suis.» Le couvent de Muret se souvient encore de cette anecdote.»

Il semble que l'idée que cette soeur cloîtrée ait pu être fille de Marie-Thérèse soit née récemment dans le cerveau d'un romancier, Olivier Seigneur, qui a publié en 2002 La Religieuse de l'Obscurité.

Le Bibliophile de Dialogus



Mademoiselle,

Une de vos contemporaines m'a déjà fait part de cette rumeur farfelue. Je suis étonné de voir quelles rumeurs se peuvent transmettre. Cela est d'autant plus navrant que ces rumeurs sont transmises dans une époque si lointaine! Non, la feue Reyne me fut toujours fidèle, je vous en puis asseurer, et tout ce qu'on vous a chanté là n'est que pure invention.

Louis