Louise
écrit à

   


Louis XIV




La fille de la jardinière

    Votre Majesté,

En lisant les «Mémoires» du duc de Saint-Simon (qui est à la cour depuis 1691), j'ai appris que dans votre jeunesse, après le départ pour le couvent Sainte-Marie de Chaillot de mademoiselle de la Motte-Argencourt, vous vous êtes consolé avec une jardinière qui vous a donné une fille vers 1659. Celle-ci aurait épousé à l'âge de dix-huit ans le baron de la Queue et serait morte vers l'âge de trente-six ans. Je comprend bien qu'à l'époque de sa naissance, vous ne vouliez point déplaire à votre très pieuse mère mais après la mort de celle-ci, pourquoi n'avez-vous pas reconnu votre fille? Est-ce juste parce que sa mère était de basse classe?

Mes respects,

Louise


Madame,

Il ne faut point croire tout ce que vous lisez…

Louis