Joanne

écrit à

   


Louis XIV




L'affaire des poisons (2)

    Bonsoir Sire,

J'espère que vous vous portez bien.

J'ai une question concernant votre favorite qui a été à vos côtés pendant de nombreuses années et avec qui vous avez certainement dû traverser tant d'épreuves. Comment avez-vous pu l'accuser d'avoir voulu vous empoisonner? Aucune preuve concrète n'était à l'appui, ce n'étaient que des ragots. Vous avez fait détruire le Trianon. Était-elle si peu importante à vos yeux? Je sais que madame de Montespan était fort jalousée à la cour; je suis certaine qu'il s'agit d'un coup monté.

Joanne


Madame,
 
Je suis attristé de voir que vous estes si mal informée. Cette affaire des poisons me causa, en son tems, quelques maux de teste et vous me voyez bien heureux que cette histoire soit terminée depuis longtems. Laissez-moi d'abord vous rappeler que Madame de Montespan fut lavée de tout soupçon et que j'ose croire que cela est bien la vérité. 
 
Je crois fermement en l'innocence de Madame de Montespan. Si elle fut toujours attirée par les astrologues, si elle fit l'utilisation de philtres d'amour et de poudres, je ne peux croire qu'elle soit allée aussi loin que certains l'ont laissé entendre. Une femme du rang de Madame de Montespan est propice aux attaques de toutes sortes, par jalousie ou ambition. Si elle fut meslée à cette affaire des poisons, ce fut bien malgré elle.
 
Louis