Mademoiselle Marine
écrit à

   


Louis XIV




La cour à Versailles

    Monsieur mon Roi,

J'aurais désiré savoir, avec tout le respect que je vous dois, comment se déroulaient les journées des courtisans à la Cour et les contraintes à respecter pour mériter d'appartenir au cercle du grand Roi Soleil. Vos courtisans se plaisaient-ils à la Cour?

Vous dites ne pas avoir de vie privée et de vivre publiquement, en n'épargnant aucun détail à la Cour. Pourquoi vous êtes-vous alors marié à Madame de Maintenon dans le secret?

Les rumeurs disent que vous ne montriez pas la moindre marque d'attention envers votre femme, Marie-Thérèse? Est-ce vrai? Comment étiez-vous avec vos maîtresses? N'ont-elles jamais songé à attenter à la vie de la Reine?

Je m'excuse de vous encombrer avec mes nombreuses questions, mais sachez, Votre Majesté, que j'ai toujours eu une profonde admiration et un dévouement inconditionnel envers vous.
 
Avec tout mon respect, Monsieur mon Roi, je vous suis toute dévouée,

Mademoiselle Marine



Mademoiselle Marine,

Les courtisans présents à la Cour tentent le plus possible de m’approcher. Leurs journées se déroulent donc la plupart du tems selon les miennes, lorsque je suis présent. Ils peuvent aussy profiter du lieu et des divertissements qui leur sont offerts.

La vie publique est la seule vie possible pour un Roy et quand bien mesme je voudrois avoir une vie privée, cela me seroit bien impossible.

Je ne peux dire que j’esprouvois de grands sentiments pour feu la Reyne Marie-Thérèse. Mais de là à dire que je ne luy manisfestois aucune attention, cela va trop loin. Je n’ay jamais manqué dans mes devoirs envers la Reyne et j’ay toujours eu pour elle le plus grand respect. Quant aux autres femmes de ma vie, elles se sont toujours bien entendu avec la Reyne et celle-ci avec elles. Elles ont bien vécu ensemble. 

Je vous donne le bonjour, Mademoiselle Marine,

Louis