Élodie Roisin
écrit à

   


Louis XIV




Interviewer une personnalité


    Votre Altesse,

C’est un honneur pour moi que de pouvoir enfin communiquer avec vous. C’est dans le cadre du cours de français que j’ai l’occasion de vous poser quelques questions.

-Pourquoi vous appelle-t-on le «Roi Soleil»?
-Pourriez-vous me résumer quelques évènements qui ont changé le cours de votre vie?
-Est-ce que Louis est votre vrai prénom?
-Avez-vous vécu une enfance heureuse?
-À combien de femmes avez-vous été marié?
-Quels sont les artistes qui ont agencé votre demeure?
-Avez-vous regretté un jour d’être devenu une personne du grade qu’est le vôtre?
-Ệtes-vous fier de votre réputation actuelle?
-Si votre vie était à recommencer, quelle profession auriez-vous voulu exercer?

En vous remerciant d’avance,

Élodie

Mademoiselle,

Il me fait grand plaisir de pouvoir respondre à vos questions. Je le feray ici dans l'ordre dans lequel vous me les posez.

-J'ay moy-mesme choisi le soleil comme embleme, il y a bien longtems de cela. Voilà pourquoi l'on me surnomme «Roi-Soleil».

-Cela est une question bien difficile. Plusieurs événemens, bons ou moins bons, ont marqué mon règne et ma vie. Je pourrois vous mentionner l'Edict de Fontainebleau qui revoquoit l'Edict de Nantes tout en confirmant la seule vraye religion comme estant la religion unique dans le royaume. Cela est aussi l'action dont je suis le plus fier.

-Louis est mon véritable prenom. Je porte aussi celuy de Dieudonné.

-J'ay eu une enfance remplie de bouleversemens. Car je devins Roi alors que je n'avois point encore cinq ans. Les minorités des Rois sont toujours des périodes troubles pour les royaumes et cela ne fut pas exception pour ma minorité. Mon enfance fut donc marquée par ces troubles. Mais je ne puis dire avoir esté trop malheureux.

-J'ay esté marié à l'Infante d'Espagne Marie-Thérèse, qui nous a quittés il y a déjà bien longtems. Je partage aujourd'huy ma vie, et ce depuis plus de trente années, avec Madame de Maintenon.

-Plusieurs grands artistes ont travaillé sur mes demeures, dont la plus majestueuse, Versailles. Je vous en nommeray quelques uns seulement : Le Nostre, Le Vau, Hardouin-Mansart, Le Brun…

-C'est Dieu qui m'a choisi pour naistre où je suis né et je ne peux avoir de regret à ce sujet.

-Je ne connois point la reputation que les gens de vostre tems m'accordent, mais je croy comprendre, par les missives que je reçoy, que celle-cy est plutost bonne. L'Histoire peut estre un juge cruel et je ne peux donc que me rejouir de ma situation. Mais le vray jugement, ce sera Dieu qui le posera.

-Le mestier de Roy est le plus beau mestier du monde. Je n'en choisirois aucun autre.

N'hesitez point à mes poser de nouvelles questions, si vous en avez d'autres.

Louis